archive

Le tour de France en Pédicycle - Kick france 2013

Lundi 1er Juillet 2013 : NICE - 26 km

Départ de la troupe ce matin de Calvi. Les trois premières étapes Corse se sont déroulées. Aujourd'hui c'est presque une journée de détente avec suivi du Tour officiel et reconnaissance des 26km du CLM par équipe de demain. Cette journée de repos, seulement 26 km leur a permis de se remettre de l'étape d'hier, ou ils ont souffert de la chaleur.

Photo de l'arrivée à Nice

Dimanche 30 Juin 2013 : Ajaccio-Calvi : 145 km


 

Dernière étape Corse : Alors que beaucoups ni croyaient pas, ils ont parfaitement gérés ces 500 premiers kilomètres du tour 2013.

Samedi 29 Juin 2013 : Bastia - Ajaccio : 156 km

Vendredi 28 juin 2013 : Porto-Vecchio / Bastia : 213 km

Après plus de 6 mois de préparation, c'est enfin le départ pour nos 6 Pédicyclistes.

 

 


Le Tour de France a déjà écrit, au cours de ses 99 éditions, un nombre infini d’histoires et d’anecdotes. Pour son centenaire, quatre Tchèques, un Finlandais et un Néerlandais veulent enrichir cette collection en effectuant la totalité de son parcours... en pédicycle

«Ce sera la première tentative historique de boucler le Tour de France en trottinette et aussi le plus grand défi sportif de notre vie», confie le père du projet Vaclav Liska, ancien athlète devenu acteur de théâtre et surtout un grand passionné de pédicycle (ou «footbike" en anglais), un nouveau sport en pleine expansion.
Dotée d’une grande roue à l’avant et d’une petite à l’arrière, et de freins, le pédicycle est plus stable, plus confortable et surtout capable d’engloutir bien plus de kilomètres qu’une trottinette classique.

La grande aventure commencera le 28 juin à Porto-Vecchio, en Corse. En effet, les six hommes s’engageront dans chaque étape de la célébrissime course cycliste 24 heures avant Alberto Contador, Mark Cavendish, Chris Froome et leurs compagnons pour bénéficier de routes dégagées.
L’idée est née en 2005, quand plusieurs amateurs de trottinette regardaient ensemble à la télé l’exploit de Josef Zimovcak, un quinquagénaire tchèque effectuant la Grande Boucle en grand bi, en dépit d’une côte fracturée, d’un humérus fendu et de meurtrissures à la tête

17 heures par jour sur les trottinettes

Depuis 2011, ils s’entraînent systématiquement pour accomplir leur rêve et parcourir, samedi 20 juillet, le dernier des quelque 3.500 km qui séparent Porto-Vecchio et l’avenue des Champs-Elysées à Paris.
«Les perdants abandonnent quand ils sont fatigués. Les vainqueurs s’arrêtent quand ils ont gagné», souligne Vaclav Liska, reprenant une formule attribuée au basketteur Michael Jordan.
Le Tour de France 2013 comprendra 21 étapes, longues de 25 à 242 km, dont six de montagne avec quatre arrivées en altitude.
«Pour les cyclistes, chaque étape équivaudra à cinq ou six, voire sept heures en selle. Nous serons, bien sûr, beaucoup moins rapides, quitte à passer sur nos trottinettes jusqu’à 17 heures par jour», explique un autre membre de l’équipe, Jan Vlasek.
«D’où notre principal souci: un manque de sommeil et un manque de temps pour récupérer», poursuit-il.
Le groupe compte sillonner l’Hexagone à une vitesse moyenne de 18 à 20 km/h. Les courses sont, quant à elles, disputées à environ 30 km/h, alors que la vitesse maximale peut même dépasser 100 km/h lors de longues descentes sans virages.
Les «trottineurs» bénéficieront des deux jours de repos prévus pour les cyclistes les 8 et 15 juillet. De même, leur tâche sera beaucoup moins rude à la veille des épreuves contre-la-montre, qui seront disputées par les cyclistes le 2 juillet (Nice - Nice, 25 km), le 10 juillet (Avranches - Mont-Saint-Michel, 33 km) et le 17 juillet (Embrun - Chorges, 32 km).
«Les cyclistes, eux, seront obligés de pédaler de toutes leurs forces tandis que pour nous, il s’agira plutôt d’une belle promenade d’une heure ou d’une heure et demi. Après, on pourra se reposer», dit Jan Vlasek.
En revanche, un gros morceau attend le groupe dans les montées. «Nous n’avons peur d’aucune étape, même si certaines suscitent plus de respect», confie-t-il, citant l’exemple de la plus longue étape (242 km), prévue pour les cyclistes le 14 juillet, entre Givors et le Mont Ventoux.
«L’étape la plus difficile sera celle de 204 km entre Bourg d’Oisans et Le Grand-Bornand (le 19 juillet pour les cyclistes)», estime Jan Vlasek, juriste.

La promotion d'un sport encore peu connu

Une équipe d’accompagnement assurera le soutien logistique avec six personnes et trois véhicules.
«Si nous réussissons à arriver jusqu’à l’Arc de Triomphe, nous l’arroserons abondamment, bien sûr. Et puis, on commencera à songer à de nouveaux défis», promet Jan Vlasek.
«Il serait intéressant d'effectuer aussi le parcours des deux autres grandes courses à l’occasion de leur centenaire: la 100e édition du Giro d’Italia aura lieu en 2017, mais un petit problème se dessine avec la Vuelta (tour d’Espagne) qui n’a derrière elle que 67 éditions. Nous serons sexagénaires, le moment venu», sourit-il.
Sur les routes de France, les six trottineurs espèrent par ailleurs promouvoir ce sport, encore peu connu.
«Le footbike est un sport libre: il n’y a pas beaucoup d’argent, il n’y a pas de stress. Les gens le font parce qu’ils veulent le faire. On se connaît tous grâce aux réseaux sociaux, nous sommes tous copains, voilà le plus beau», confie Jan Vlasek.

plus d'information sur http://www.kickfrance2013.com/fr

Vous voulez participer à l'aventure, en les soutenant financierement, en les accompagnant, ou toute autre iniative : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
 

Eurocup 2013 France

Les 11 et 12 mai 2013 ont eu lieu à Saint-Brévin-les-Pins une manche de la coupe d'Europe de Pédicycle (Footbike) mais également le titre de champion d'Europe d'endurance disputé sur la distance d'un Marathon (42,195 km).
Avec 10 nationalités représentées, les épreuves programmées étaient : le sprint sur 400m et le relais samedi, et le marathon le dimanche.
 

2013 - EUROCUP en france

Pour la quatrième année consécutive, une manche de l'IKSA FOOTBIKE EUROCUP se déroulera en France. Elle aura lieu cette année en Bretagne Sud à Saint-Brévin-les-Pins. Les épreuves seront le spint (400m), le relais en équipe ainsi que le Marathon. Pour cette année, le titre de champion d'europe sera décerné pour chaque épreuve lors d'une eurocup différente. Le titre de champion d'Europe du Marathon sera remis lors de la Manche Française.

Si vous souhaitez participer à cette épreuve ouverte à toutes et tous, merci de vous inscrire sur le site officiel :


Vendredi 10 soir :
• Accueil des premiers participants

Samedi 11 mai : Sprint (400m) and relais
10:00 : briefing au camp de base camping des rochelets)
11:00 : présentation des équipes sur la ligne de départ
13:00 : sprint
16h45 : course enfants
17:00 : relais par équipe
19:00 : réception officielle au camp de base
19:30 : dinner

Dimanche 12 mai : Marathon (42km) championnat d'europe d'endurance
8:00 - 9:00 : inscriptions pour les compétiteurs n'ayant pas participés le samedi
9:00 : briefing
10:00 : découverte du circuit avec les associations locales
10h30 : Départ du Marathon
13:30 : Cérémonie de remise des prix
18:00 : Cérémonie de cloture

Les inscriptions définitive et le retrait des dossards ont lieu au campiong des Rochelets à St Brevin entre 8:00 et 10:00

En marge de la compétition :
Samedi 11 mai de 9:00 à 11:00 et de 17:00 à 19:00

Dimanche 12 mai après midi
• Démonstration de mono-cycle par Cirqu'en Retz
• Exposition Vélos Vintage par l’association brevinoise



 

Manche finale de l'Eurocup 2012 - Tchéquie

Grinand Prometteur



Pour cette dernière manche de la coupe d'Europe IKSA de pédicycle, l'AFTS avait trois représentants, christophe QUINIOU (Sénior), Claude Penvern (Vétéran) et une nouvelle recrue, Aurélien GRINAND (Sénior).

Le Club de Pilsen, avait pour cette manche choisit de réutiliser le parcours de 2009 qui consistait en une série longues montées et descente avec des pourcentages n'exédant pas quelques %. Cependant la qualité du revêtement permettait aux meilleurs d'approcher les 75km/h.

après une visite organisée de la plus ancienne brasserie d'Europe (Pilsner Urquell), les échauffements ont commencés en milieu d'après midi. Les conditions météos étaient chaudes (33°C) , mais la plus grande partie de la course se faisait à l'ombre des arbres.

La première manche consistait en un contre la montre de 10,5 km en un tour. Claude bien que particulièrement performant dans les montées raides n'a pas été avantagé par ce parcours roulant. Ill a payé son poids plume et le manque de nervosité de sa kostka dans les descentes.
Christophe lui, a retrouvé ses places habituelles qu'il n'avait pas réussit à tenir lors des derniers championnats du monde. La lutte avec son rival (depuis les dolomites) andré VISNER (NED) a encore pris en intensité, la rivalité ayant été annoncée verbalement.

Aurélien, lui, pour sa première course, s'est classé en 11ième place au scratch, malgré un manque de technique flagrant et une machine qu'il n'avait jamais utilisée (kickbike race max).

Le meilleur temps a été réalisé par le grand Ladislav Provod de pilsen.

Pour le relais, qui consistait en un format de 15 minutes plus un tour, il a permis de faire deux relais par coureurs : les français terminent 7ième, les premiers étant les locaux de l'équipe de pilen emmenés par Ladislav Provod.

La journée s'est finie à proximité de la course dans un ranch, avec un repas typique des pays slaves et bien loin de ce que constitue habituellement les repas de sportifs : une tranche de viande, du pain et une bière...

Dimanche :
Après une nuit agitée par des néerlandais sans leur nounou habituelle (thijza) dans un gymnase, l'épreuve d'endurance à commencée à 10h Précise, sur le même tracé que la veille : mais à faire 3 fois.

Profil de la course :


Rapidement le groupe de tête, compact, c'est disloqué dans la première montée de 1,4km, des petits groupes de 3, 4 personnes se sont organisés.
Mais la différence s'est faite sur la bosse de 2km à 3,5%.
Les tchèques, en l'absence des leaders habituels tels que Jasper Stringa (NED) et Kaï Immonen (FIN), ont assommés la concurrence, seuls, Martijn Tiemens (NED) et Stéphan Bouman (NED) ont réussit à se glisser dans les 10 premiers.

Chez les femmes, c'est la soeur de Rosanne Reijne(NED), Maxime qui a réalisée un doublé, ne laissant à mikaela balatkova du team eleven aucune chance.

Ladislav Provod

Aurélien finit a nouveau 11ième.
 

Open de France

Le plus grand rassemblement de France de trottinettes de sport de l'année 2012a eu lieu les 23 et 24 juin 2012, en région lyonnaise.

En présence du champion du monde Kaï Immonen du team kickbike, les courses se sont déroulées sur le grand-parc miribel-jonage et les communes de saint-maurice de Beynost et Beynost.

Tous les résultats disponibles en excel sous ce lien

Photos :

Set N°1 par M
Set N°2 par Thierry

 

Vidéo :
From Jan  - ultima team
From Christophe - Trot'In Lyon

 

 

La vidéo de l'édition 2010 :

 

 


 

Rando canal de Nantes à Brest

Du 17 au 20 Mai 2012

L'idée
: Créer un "Off", c'est à dire une randonnée non officielle le long du canal De Nantes à Brest afin de faire découvrir ce parcours  magnifique,véritable trait d'union entre les cinq départements composant le Bretagne historique.
Cette randonnée sportive est réservée à quelques amateurs de trottinette, adeptes de la longue distance.

The idea: Create an "off", ie an unofficial walk along the canal from Nantes to Brest in order to discover this magnificent course, real link between the five historical components of Brittany.
This trekking is reserved for some scooter enthusiasts, fans of the long distance.
Every country is welcome. For any information Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Les organisateurs / The organizers:

Bernard Deniaud: organisateur de la Krapadoz Deiz et premier à avoir parcouru en trottinette en 40 heures et en non stop les 347 kms 800 reliant Chateaulin à Nort sur Erdre, par le chemin de halage du Canal de Nantes à Brest lors de l'édition zéro de l'Ultra-Canal NB.

Bernard Deniaud: "Krapadoz Deiz" organizer and first to have traveled by scooter in 40 hours non-stop and connecting the 347 kms from "Chateaulin" to "Nort-sur-??Erdre", by the towpath of the Canal from Nantes to Brest during the pre-first edition of the Ultra-Canal NB.

Franck Denaene: coorganisateur en 2010 de l'édition zéro de l'Ultra-Canal NB. A parcouru en mai 2011 et en famille le canal, de Chateaulin à Férel dans le Morbihan, soit 342 kms en trottinette et en vélo + remorque.

Franck Denaene: co-organizer in 2010 of the Ultra NB. A traveled in May 2011 and the family channel, Chateaulin to Férel in Morbihan, or 342 km on a scooter and a bike + trailer.


Le principe: une trottinette et un accompagnateur en vélo tirant une remorque transportant le matériel pour deux personnes.
The principle: a scooter and a companion bike pulling a trailer carrying the equipment for two people.

La date: le week end de l'ascension. Départ le jeudi matin de Chateaulin (29). Arrivée le dimanche en fin d'après midi à Nort sur Erdre (44).
When: the weekend of climbing. Departure on Thursday morning Chateaulin (29). Arriving late Sunday afternoon at Nort sur Erdre (44).

Distances:Environ 360 kms répartis en quatre étapes variant de 70 à 100 kms environ
Distance: About 360 kms divided into four stages ranging from 70 to 100 kms

Hébergement/restauration: L’hébergement se fera sous la tente. Les bivouacs sont prévus soit sur les aires aménagées à cet effet le long du canal, soit en camping. Pour la restauration, chaque participant prévoit et emporte avec lui son ravitaillement pour la journée. Le petit déjeuner et le repas du soir sont pris en commun dans les "brasseries ou bistrots locaux" au grès de nos envies et des rencontres...

Accommodation / food: Accommodation will be in tents. The bivouacs are provided either on the landscaped areas for this purpose along the canal, or camping. For food, every  participant takes with him his supplies for the day. Breakfast and dinner are taken together in the "local breweries or pubs" in sandstone of our desires and meetings ...






kilométrage et les dénivelés:

étape 1: Chateaulin - Port de Carhaix, 74 kms 529 mètres de D+ et 462 M de D-

étape 2: Port de Carhaix - Rohan, 107 kms 533 M de D+ 545 M de D-

étape 3: Rohan - Guenrouët, 110 kms 285 M de D+ 346 M de D-

étape 4: Guenrouët - Nort sur Erdre 51 kms 107 M de D= 106 M de D-



 

Nos premières sorties Européennes !

Nos premières sorties Européennes !

Après l’épreuve de l’ Eurocup de Lyon, l’impasse sur l’épreuve Allemande, la participation à l’épreuve Italienne et Hollandaise qui était aussi le championnat d’Europe, nous sommes rentrés  sur nos terres Bretonnes très enthousiastes.


La très bonne ambiance ressentie lors de l’épreuve de Lyon nous a donné l’envie de retrouver  l’ensemble des compétiteurs sur le circuit de Rapy que l’on nous annonçait superbe. On ne nous avait pas menti, la piste d’un peu plus de deux kilomètres a tenu ses promesses : sinueuse à souhait, et surplombant le  Val d’Aoste : la vue est tout simplement splendide ! Quant à l’organisation elle fût rondement menée par la famille Viglio.

N’ayant que très peu d’entraînements nous n’espérions pas de résultats mais souhaitions malgré tout batailler chez les vétérans. Avec une deuxième place à Lyon inattendue sur le 10km et sur le marathon et seulement six sorties Marie-France confirme sa position à Rapy . Pour Serge la concurrence est impossible avec les têtes de séries.  L’objectif de réduire les écarts est cependant atteint. C’est Luc Teilles qui s’illustre dans le camp Français  comme meilleur Vétéran et se paie même le luxe de titiller le gratin européen, quand à sa compagne Carole elle confirme aussi sa place parmi les leaders. Chez les jeunes, la famille Quiniou truste les podiums sous l’impulsion de Christophe leur combatif Papa qui représente dignement le camp Français chez les seniors !


Nos pérégrinations nous conduisent 15 jours plus tard aux Pays-bas via Venise, la Slovénie, l’Autriche et l’Allemagne sans autres entraînements en Footbike, hormis une visite d’ Amsterdam par ce moyen de locomotion qui a suscité l’ étonnement des passants avides d’infos sur l’activité. Ce que nous avons fait avec un certaine jubilation : un comble au pays du vélo !!!

Nous arrivons à Woudenberg le mercredi 27 juillet  accueillis par Mario Reigne sur le très beau et fonctionnel site «  DE CAMP » où la majorité des concurrents avaient planté la tente.

La dynamique équipe organisatrice avait choisi 3 sites différents pour les 4 épreuves programmées : le sprint, le critérium (10kms), le relais, le marathon.

Le sprint de 370 m est une première pour nous, mais nous avons pris un réel plaisir au cours des éliminatoires qui nous ont rappelé le demi-fond sur piste où il faut savoir allier puissance, vélocité, tactique et gestion du stress. Nous nous sommes régalés en atteignant les demi-finales pour Serge et la finale pour Marie-France (2 ème)

Sur un parcours typiquement Hollandais…c'est-à-dire…PLAT, nous avons (tout à fait humblement) expédié le 10km. Serge par ailleurs aura été témoin (mais pas la cause) de 3 accidents dont un sérieux :     ………….  qui a terminé ses Championnats à l’hôpital mais qui n’a pas été oublié par les autres concurrents qui lui ont adressé une sympathique carte humoristique de soutien (ce qui symbolise bien l’esprit qui règne dans ce sport).

L’ IKSA n’acceptant pas les équipes mixtes le camp Français n’as pas aligné d’équipe pour défendre ses couleurs sur le relais.

Dernière épreuve, et pas la moindre : le marathon ! Après deux jours de compétitions, les organismes accusent un peu de fatigue, le repos et l’alimentation sont  prépondérants ce que nous avons correctement géré (hormis un tenace mal de dos pour Serge qui a pu tester l’équipe de massage mise à disposition des compétiteurs).

Située à quelques encablures de Woudenberg, la piste « multimodale » de 2 km d’Utrecht a ravi tous les concurrents par son tracé et ses équipements. Une piste très roulante, avec cependant une unique petite côte qui est vite devenue redoutable et pour beaucoup : « scotchante » !!!

Les Féminines et les jeunes ouvrent le bal dès 10h30, la hiérarchie se dessine dès le départ, immuable jusqu’à l’arrivée…même podium que sur le 10km.

Serge intègre un groupe de 5 compétiteurs jusqu’à mi-course  dont Christophe qui devra, hélas, relâcher son effort en raison de crampes.

Nous laissons la piste d’Utrecht pour la piste de danse à Woudenberg et clore à un rythme endiablé ce Championnat d’ Europe.

Le bilan de cette première saison (notre participation en République Tchèque est très incertaine) est pour nous très positif tant sur la très bonne ambiance qui y règne (peut-être en raison de sa pratique amateur non polluée par l’argent) que sur le plan sportif où il était inespéré de faire déjà des podiums. Avec de l’entraînement il devrait être possible de grappiller quelques places. Cependant restons modestes, il nous semble qu’un bon coureur à pied de niveau régional un tant soit peu entraîné rivaliserait avec les meilleurs.

En participant à ces différentes épreuves nous souhaitions découvrir le milieu et statuer sur notre futur investissement dans la discipline. Nous sommes  désormais convaincus : c’est notre nouveau sport ! Après en  avoir pratiqué pas mal d’autres : Judo, Raids multi- sports, VTT, Course à pied, Planche à voile, dériveurs, Speed-sails, escalade, Marche nordique… nous avons trouvé dans ce sport une nouvelle émulation. Mieux,  nous sommes convaincus que cette activité encore trop confidentielle peux répondre à un large public (enfants et adultes) par ses différentes pratiques : du sprint aux épreuves de fond en passant par le 10km, marathon…. Saluons au passage l’investissement acharné de passionnés comme Christophe Quiniou qui œuvrent pour le développement de la discipline. Notre projet est désormais la création d’un club dans notre région en harmonisant nos actions avec celles existantes.

Serge et Marie-france

 

Millau - France - 100 km

Le 29 Septembre 2012
Pour la sixième fois, les trottinettes de sport (pédicycles) vont ouvrir les 100km de millau.


L'épreuve se commence par une boucle de 42,2 km le long du Tarn ; le profil est relativement lisse, avec quelques légers faux plats sur la première partie et une seconde partie légèrement plus vallonnée. La suite est un aller-retour entre Millau et Saint-Affrique (57,8 km) ; il comporte deux côtes raides (dont le col de Tiergues) à surmonter dans les deux sens. L'aller-retour passe sous le viaduc de Millau, le plus haut ouvrage de son genre.



L'ouverture en trottinette de sport n'est pas chronométrée, c'est avant tout l'occasion pour les promoteurs de cette pratique de se rassembler et de partager un moment.

Pour vous inscrire : mail à christophe(at)afts.fr
Possibilité de dormir à une quizaine de kilomètre en gite ou sous la tente.

The 100 km of Millau is a classic running race. Since 5 years, footbiker open the race for the runner. Why is this race so particular? Because there is two parts.

First, is it a marathon, in a lap, a well known distance for all the iksa eurocuper. But the second is a back and return. This mean that when you come back, you cross 3000 runners between the km70 and km100.

Every footbiker who wants to try it is welcome. There is no fee to get in the race, just contact christophe(at)afts.fr. It is possible to camp or having a place in a out of rain place.

When? : saturday 29 september 2012
Where? : Millau :
http://maps.google.fr/maps?q=millau&hl=fr&sll=46.75984,1.738281&sspn=8.505268,18.083496&vpsrc=0&t=h&z=12

The start is 10h00. You have 24h but normaly, your time is between 4 and 6 hours.

The helmet is necessary

First part :

Second part :

The race go under the highest brigde of the world.

Any question or discussion  : use http://www.afts.fr/forum

Inscrits / Registered footbikers (30/08/2012)

Bernard Deniaud - 100 km
Nadine - 42 km
Hervé De La Touanne (Sprint) - 100 km
Gilles77 - 100 km
Jean-Luc Falquet- 100 km
Anne Falquet - 42 km
Christophe Quiniou (Dr Dew)- 100 km
Jean-Charles Quiniou (Kempenner) - 42 km
Pierre-Emmanuel Quiniou - 42 km
Franck Denaene - 100 km
Claude Penvern (claudio) - 100 km
Michel Berreti - 42 km
Thierry Gabarrou - 100 km
Jan schoolmester - 100 km
Laurent Bonensea (vwbob) - 100 km
Isabelle Boudeau (Merline) - 42 km
Sébastien confiant (Dexter Ward) - 100 km

AFTS
 

Manche française de l'EUROCUP

Le Team Trot'In Lyon organisait le 14 et 15 mai 2011, la manche française de l'EUROCUP IKSA 2011.

Ce sont près de 70 trottineurs de toute l'Europe qui se sont réunis dans le parc de miribel-jonage, à proximité de Lyon pour cet évènement.

Les conditions météorologiques ont limités les vitesses moyennes et c'est de ce fait des courses techniques qui ont eu lieu. Au final, Jan Vlasek (CZE) remporte les deux courses (10 km et 42 km) devant Jasper Stringa. Pour les féminines, la guerre des nerfs entre rosanne (NED) et kakta (CZE) qui a duré tout l'hiver, n'aura pas lieu sur la piste, la néerlandais remportant haut la main les deux épreuves, sur un terrain plat lui étant particulièrement favorable.

Vendredi 13 mai :

Afin de profiter de la belle ville de Lyon, une visite de la ville à été organisée. Il faut dire que le cortège de trottinettes de sport n'est pas passé inaperçu dans les rues de Lyon. La balade entamée place Bellecour, est passée par l'hotel de ville, le vieux lyon ainsi que par Fourvière. La montée en a surpris plus d'un...

La délégation a ensuite été reçue par le Maire de Lyon 2 qui en a profité pour faire une balade de son quartier .... en trot bien sûr.

 

C'est heureux que tous, ont ensuite rejoint le parc, grace au bus mis à disposition par les TCL.

Samedi 14 Mai - 42 km

Afin de faire un peu d'animation, l'épreuve de cette année était commune avec le défi multimodal. Cela à permis aux concurrents de courir à coté de machines ultraperformantes tels que les vélos couchés.

Malgré, des espoirs certains, c'est sous la pluie que s'est disputé le 42 km. Sur un parcours routier parfaitement balisé et encadré par la police municipale de Décines, les concurrents, ont pris un départ tranquille. Le groupe de tête c'est rapidement scindé en deux, dès la première montée... Alors que les Hommes commençaient une course d'observation, Rosanne, partie 30 secondes derrière, en a profité pour remonter rapidement dans le groupe de tête qu'elle intègrera dans le début du deuxième tour. Elle finira dans le peloton, faisant d'elle la grande gagnante au scratch....

Le bilan de 42km est une course de début de saison, ou la tactique a prévalue sur la puissance. Il y a eu peu d'attaques, et il est encore difficile de savoir qui est le plus en forme sur ce début de saison.

 

Dimanche 15 mai - 10 km

La course est prévue pour 12h00, sur un circuit de 2,5km. Autant dire que les 4 tours se font à fond. Le temps est sec, mais il a beaucoup de vent. Après le tour de reconnaissance, le départ est donnée à l'heure. A l'issue des quatre tours, c'est finalement le même scénario que la veille, Jan devançant Jasper sur le sprint :

Pour les féminines, Rosanne, encore première au scratch devant katka :

Et les français là dedans??

Mis a contribution pour l'organisation le dimanche, il y en avait un maximum le samedi avec quelques 13 engagés.

Tous les résultats sont disponibles dans le menu eurocup.

L'AFTS remercie chaleureusement tout les bénévoles qui ont permis la mise en place de cette seconde édition française de l'Eurocup.

 

 

 

 

 


 

Luc et Carol

 

La trottinette est arrivé dans notre vie il y a un an à un moment clé ou l'on commençait tous les deux à tourner en rond quand à nos entrainements cycliste.

Elle est arrivée à point nommé dans notre vie et à de suite brisé la routine de nos entrainements quotidiens, et c'est pour nous la plus grande des satisfactions !

En effet, avec plus de 40 ans de passé sportif, (25 ans pour Carol), nous avions besoin de retrouver de la motivation aussi bien au quotidien lors de nos entrainements, que pour la compétition.

La trot s'est imposé de suite comme la compagne idéale pour combler le vide laissé par l'arrêt de la course à pied (cause blessure), et pour son incroyable facilité d'utilisation au quotidien et ses possibilités sans limites de déplacement, au moins équivalent au vélo, les contraintes d'équipements en moins! Ensuite, naturellement s'est profilée l'envie de se mesurer aux autres et d'abord aux cyclistes! et là la surprise fut totale puisque j'ai pu participer à des entrainements en peloton avec des cyclosportifs qui n'en sont toujours pas revenus !

Que dire également du bonheur de se déplacer "autrement" et de profiter du paysage à hauteur d'homme, qui fait que la vue panoramique procuré par la position haute incite à la balade cool et au tourisme bien plus qu'à vélo !!

Puis est arrivé le moment des compétitions et la sensation de "défricher" le terrain pour les générations futures avec toutes les satisfactions que cela implique !

Il nous reste à concrétiser avec la participation à de belles épreuves Européennes, juste pour le plaisir du partage et de la convivialité !

Notre rêve est en route, vivement 2011 !!

 

stage initiateur

WE des 30 Avril et 1er Mai 2011
Saint Paul en Jarez

Pour la 3eme année Sport Evasion en collaboration avec l’AFTS (Association Française de Trottinettes de Sport) organise un W.E initiateur. Ce W.E est l’occasion de découvrir toutes les facettes de cette pratique.

Présentation du matériel.
Atelier mécanique.
Physiologie de l’effort.
Pédagogie et conduite de groupes.
L’encadrement de la trottinette de descente.
La pratique de la trottinette de sport (randonnée et tout terrain).

 

W.E en pension complète : 120€.

Renseignements et dossier d’inscription.
Sport Evasion 71 rue Antoine Durafour 42100 Saint-Etienne.
Tel : 04.77.32.72.89
Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

www.sportevasion.fr